On voit clairement que les filaments branchiaux sont recouverts de lamelles branchiales ce qui augmente la surface de contact entre l'eau et le sang de l'animal. Ainsi, les échanges gazeux respiratoires se font plus facilement. 

20181107_092758